Les astuces d'Anna !

La bande déssinée : Anna est une héroïne d'une bande dessinée crée par Loïc et Patrick Ballet. Elle est également l'égérie des associations Naevus 2000 et Anna en France. L'idée est de permettre aux petits et aux grands de découvrir les situations auxquelles ils sont confrontés. Ainsi ils pourront décrypter le type de curiosité auxquelles ils feront face et ainsi réagir de la façon la plus apropriée. Nous remercions l'association Anna, Béatrice de Reviers ainsi que l'association anglaise Changing Faces.

Stratégie comportementale et cognitive : E-R-D correspond à une stratégie de « coping ». Cette stratégie a été développée par l’association anglaise « Changing Faces ». Elle permet d’encadrer et de guider la curiosité naturelle des gens. Cette stratégie se décline en trois étapes : Expliquer-Rassurer-Distraire.

Crédits : Nous remercions les associations Anna et Changing Faces pour le contenu lié aux astuces d'Anna.

La stratégie en Piste
La stratégie en Piste

La Stratégie "en Piste" a pour vocation d’aider les personnes présentant une particularité physique à établir une nouvelle rencontre dans les meilleures conditions ou à affronter une situation anxiogène.

Elle nécessite un entraînement régulier afin d’être efficace et naturelle.

Elle est basée sur une mise en condition de sa pensée et de son corps au moyen de :

Possible : C’est possible ! « j’ai envie de rencontrer ces gens ! j’ai besoin de le faire et je vais le faire ! je peux le faire ! je dois le faire… »

L’intonation de la voix : il faut apprendre à utiliser un ton ferme, chaleureux, amical et enthousiaste.

Le regard : Il faut s’obliger à regarder les gens dans les yeux même si ce n’est que quelques secondes. Il est indispensable de capter ce regard afin que la personne en face passe au-delà de la malformation.

La Posture : il faut garder la tête haute, les épaules en arrière et la cage thoracique bombée afin de donner l’image de quelqu’un qui est sûr de lui.

Le Sourire : Il faut apprendre à sourire et avoir un air avenant afin d’inspirer la confiance et d’être accessible. L’autre aura alors envie de s’engager dans cette relation et l’envisagera avec de meilleures dispositions.

Communiquer sur le Naevus
Communiquer sur le Naevus

Expliquer : Il s’agit de répondre de façon simple mais claire aux interrogations de la personne curieuse. Les termes utilisés et les informations transmises à ce moment-là, doivent avoir été réfléchis en amont. En revanche, il n’est pas nécessaire de trop s’étendre, il faut être clair, concis et simple puis il faudra passer rapidement à l’étape suivante.

Rassurer : Il est nécessaire de rassurer sur le caractère non douloureux, non contagieux de la pathologie et son caractère congénital c’est-à-dire présent depuis la naissance. On pourra également prendre l’exemple de grain de beauté présent sur l’enfant curieux afin de lui expliquer qu’il s’agit de la même chose mais dans des proportions plus importantes.

Distraire : Une fois les deux étapes précédentes posées, il suffira de détourner la conversation sur un sujet plus léger et tout à fait anodin.

Les questions indiscrètes
Les questions indiscrètes

Lorsque vous faites face à une curiosité intrusive, vous pouvez dire NON. Tout comme Anna le fait sur cette vignette.