Le mot du président

Le président

Bonjour,

En 2018, ma femme et moi avons eu la chance d'accueillir notre merveilleuse petite fille. Une petite fille née avec une particularité. Toutefois à sa naissance, les médecins étaient incapables de poser un diagnostic ou de mettre un nom sur ce qu'elle avait. Même après avoir quitté le CHUV, nous avions toujours des interrogations. La rareté de cette particularité dermatologique nous a alors donné la sensation que nous étions seuls.

Avec Naevus Switzerland, nous souhaitons atténuer ce sentiment et donner des réponses à toutes les questions qui surgissent lorsqu'on pose un diagnostic de nævus géant congénital. C'est aussi un endroit où nous souhaitons que toutes et tous, vous puissiez partager votre vécu sur cette singularité.

Si j'utilise le terme de singularité, c'est que le NGC n'est ni une maladie ni un handicap. Il serait d'ailleurs réducteur de le présenter comme tel à des personnes qui ne connaissent pas ce sujet, dans la mesure où cela peut mener à une catégorisation des personnes atteintes de nævus géant congénital et générer maladresses et malentendus.

À cet égard, nous suivons l'association Anna qui fait un magnifique travail sur l'aspect psychologique du NGC et souhaitons vous transmettre les clés nécessaires pour surmonter les divers types de curiosités auxquelles les personnes atteintes sont ou seront confrontées.

Aujourd'hui, je vous invite à nous rejoindre, car plus nous serons et moins nous nous sentirons isolés. J'aime entendre ce slogan de l'association Naevus 2000 qui nous a aidé à construire ce site internet et que nous remercions.

"Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin !"
Cordialement, Éric Gorge